Témoignage de Claude

L’AVC frappe un beau matin sans prévenir...aussi vite que la foudre s’abat sur l’arbre, il vient, en un instant, changer la vie d’une personne mais aussi celle d’un époux, d’un enfant, d’une famille... Adieu habitudes, certitudes, ligne droite. Pour le mari que je suis, c’est d’abord la stupeur, le doute et la peur. Puis vient le temps de la recherche de raisons, de la compréhension de ce qui arrive. Rapidement c’est le recherche de la juste attitude qui prend toute la place. Au-delà du soutien physique, de la présence et du soutien moral, le plus difficile a trouver est “la juste attitude” ! Pas le 1er jour ni le 30ème, mais à long terme, peut être même toujours. Accepter les changements, soutenir sans s’apitoyer, motiver sans être dans le déni, comprendre sans s’habituer, faire des projets sans certitude. Mais aussi se redécouvrir, ne plus courir après le temps et même, en voyant son sourire, se dire que de changer de vie, il était peut-être temps ! 

Claude